top of page

Fatmas de Belgica / Musikaa Klarafestival @Maison des Cultures Molenbeek 12/03/2023

Le 12 mars dernier, les Fatmas de Belgica participaient de nouveau à Musikaa, une collaboration entre Klarafestival, BOZAR et des organisations culturelles molenbeekoises. A cette occasion, Laïla Amezian avait choisi de mettre le focus sur des chants arabo-andalous populaires. Les Fatmas de Belgica étaient accompagnées du Quatuor Satellite avec des arrangements signés Fabian Fiorini.

Crédit photos : Björn Comhaire

Sultanats B'net CHAABI @Maison de la création  10/03/2023

336498126_154165914204144_2176558520316989478_n
335148141_545023154384581_1616580728292546894_n
335304877_1091493315141746_5506968743053514475_n
336163618_569172195190075_1178864535275151155_n
335142275_758590872538247_8289555487480501348_n

SHEIKHS SHIKHATS & B'NET CHAABI @30CC Louvain 08/03/2023

A l'occasion de la sortie de l'album Sheikhs Shikhats & B’net Chaabi, les 18 personnalités du groupe se sont réunies pour une tournée en Belgique et aux Pays-Bas. 

C'est dans le cadre de la journée internationale de la femme, que Laïla Amezian et les autres musiciens.nes ont présenté la réinterprétation des extraits  de ces répertoires chaabi et traditionnels.

Crédit photos : Tom Herborts

SALON CHAABI avec KABAREH CHEICKHATS, B'net CHAABI & Guests @De Vieze Gasten 13/11/2022

Organisé dans le cadre du projet CHAABI HABIBI.

Dans une ambiance familiale et festive, le public a pu déguster des douceurs salées et sucrées, et s’installer confortablement dans un salon pour assister aux performances et animations inspirées des traditions musicales chaabi et de l’Aïta (style vocal des campagnes marocaines).

 

Pour l’occasion, nous avons eu  le plaisir d’accueillir la troupe Kabareh Cheikhats de Casablanca (Ma) qui animait le salon de performances uniques. En effet, incarnant le personnage de la Cheikha dans la plus pure tradition marocaine, ces hommes qui se travestissent en femmes nous transportent vers une époque révolue, celle où la Shikha, icône de l’art de l’Aïta, portrait haut et fort une parole libre et révolutionnaire.

Tout au long de l’après-midi, les Kabareh Cheikhats ont invité des musiciens à partager la scène pour des moments de rencontres musicales uniques!

 

Avec Kabareh Cheikhats, Sultanats B’net Chaabi, Laurent Blondiau, Toine Thys, Grégoire Tirtiaux.

Crédit photos : Hélène Sechehaye.

IMG_3609
IMG_3047
IMG_3235
IMG_3025
IMG_3788
IMG_3169
IMG_3028
IMG_3158
IMG_3212
IMG_3194
IMG_3293
IMG_3312
IMG_3329
IMG_3381
IMG_3470
IMG_3530
IMG_3560
IMG_3544
IMG_3567
IMG_3614
IMG_3679
IMG_3634
IMG_3782
IMG_3825
IMG_3034

SALON CHAABI avec KABAREH CHEICKHATS, B'net CHAABI & Guests @De Vieze Gasten 13/11/2022

Organisé dans le cadre du projet CHAABI HABIBI.

Dans une ambiance familiale et festive, le public a pu déguster des douceurs salées et sucrées, et s’installer confortablement dans un salon pour assister aux performances et animations inspirées des traditions musicales chaabi et de l’Aïta (style vocal des campagnes marocaines).

 

Pour l’occasion, nous avons eu  le plaisir d’accueillir la troupe Kabareh Cheikhats de Casablanca (Ma) qui animait le salon de performances uniques. En effet, incarnant le personnage de la Cheikha dans la plus pure tradition marocaine, ces hommes qui se travestissent en femmes nous transportent vers une époque révolue, celle où la Shikha, icône de l’art de l’Aïta, portrait haut et fort une parole libre et révolutionnaire.

Tout au long de l’après-midi, les Kabareh Cheikhats ont invité des musiciens à partager la scène pour des moments de rencontres musicales uniques!

 

Avec Kabareh Cheikhats, Sultanats B’net Chaabi, Laurent Blondiau, Toine Thys, Grégoire Tirtiaux.

Crédit photos : Hélène Sechehaye.

IMG_3609
IMG_3047
IMG_3235
IMG_3025
IMG_3788
IMG_3169
IMG_3028
IMG_3158
IMG_3212
IMG_3194
IMG_3293
IMG_3312
IMG_3329
IMG_3381
IMG_3470
IMG_3530
IMG_3560
IMG_3544
IMG_3567
IMG_3614
IMG_3679
IMG_3634
IMG_3782
IMG_3825
IMG_3034

SOUK CHAABI avec KABAREH CHEICKHATS, B'net CHAABI & Guests @MetX 12/11/2022

Organisé dans le cadre du projet CHAABI HABIBI c’est à un événement hors du commun et à une expérience unique que nous avons vécu. Le temps d'une journée, l'espace de Met X a été investi et transformé en un Souk où animations en tout genre et performances théâtrales et musicales se sont succédées dans une atmosphère aux senteurs d’ailleurs. 

 

Dans une ambiance populaire et festive, le public a pu déambuler dans ce souk éphémère pour y “faire son marché” et y découvrir des étals qui proposaient de l’artisanat, des ateliers et des choses à déguster. Au détour d’une échoppe, il était possible de s’installer confortablement dans un salon pour assister aux performances et animations inspirées des traditions musicales chaabi et l'art de l'Aïta. Parmi les artistes invités, il y avait des membres de la troupe Kabareh Cheikhats de Casablanca (Ma), les chanteuses du groupe Sultanats B'net Chaabi, ainsi que des musiciens de la scène belge. 

Après l’effervescence du marché, les artistes se sont réunis au milieu du Souk pour nous offrir une Jami’a, un moment musical de transe concocté pour l’occasion. 

Crédit photos : Hélène Sechehaye.

KABAREH CHEICKHATS @Muziekpublique 10/11/2022

Voici une proposition très originale qui mélange musique traditionnelle, théâtre, music-hall, identités de genre et société marocaine. Nous sommes très heureux d'avoir pu inviter les Kabareh Cheickhats à jouer sur la scène de Muziekpublique. 

Le Kabareh Cheikhats est un groupe d’hommes qui interprètent un répertoire du patrimoine folklorique populaire marocain couvrant une période s’étalant sur plusieurs siècles. Ils font honneur aux cheikhats, ces femmes libres mais marginalisées qui dénoncent l’injustice et le patriarcat au travers de leur voix, leur instrument et leur danse. L’interprétation des hommes de Kabareh Cheikhats va plus loin que le simple répertoire musical car il fait à la fois hommage à un pan de la culture délaissée par une partie des jeunes marocains aujourd’hui, et en même temps ils abordent des tabous encore vivaces dans la société contemporaine. C’est un spectacle dans lequel les corps des hommes se libèrent, un espace où les acteurs et musiciens sont allés cultiver la femme qui est en eux, sans crainte de la montrer, et dans le but de libérer les identités enfouies. Ils ont choisi comme vecteur et comme terrain d’inspiration une musique jouée par des femmes qui voulaient secouer la société patriarcale, et Kabareh Cheikhats s’inscrit exactement dans la même lignée.

 

Crédit photos : Fabienne Pennewaert.